contempler


contempler

contempler [ kɔ̃tɑ̃ple ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1265; lat. contemplari
Considérer attentivement; s'absorber dans l'observation de. Contempler un monument, un spectacle. « Je la contemplais avec cette horreur qui me saisit quand je perçois, chez une créature humaine, la présence de la bête » (Duhamel). Spécialt Regarder avec admiration. Contempler le paysage. Contempler ses enfants.
SE CONTEMPLERv. pron. (réfl.). Se regarder longuement avec plaisir. Narcisse se contemplait dans l'eau d'une fontaine. se mirer, se regarder. Se contempler dans un miroir.
(Récipr.) Ils se contemplaient avec étonnement.

contempler verbe transitif (latin contemplari) Regarder longuement quelque chose, quelqu'un avec beaucoup d'attention, en s'absorbant dans cette observation : Contempler le ciel. Regarder quelque chose avec admiration : D'ici vous pouvez contempler ce magnifique paysage. Regarder quelque chose, quelqu'un d'une certaine manière, l'observer, le voir sous l'effet de tel ou tel sentiment : Contempler avec horreur les débris d'un avion écrasé. Considérer une situation, un état dans tous leurs aspects, dans toute leur étendue, en prendre pleinement conscience : Contempler l'ampleur du désastre.contempler (citations) verbe transitif (latin contemplari) Émile Chartier, dit Alain Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951 Tout homme est sensible quand il est spectateur. Tout homme est insensible quand il agit. Vigiles de l'esprit Gallimard Louis Poirier, dit Julien Gracq Saint-Florent-le-Vieil, Maine-et-Loire, 1910 Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler ! Lettrines José Corti Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Pour vous mieux contempler, demeurez au désert. Fables, le Juge arbitre, l'Hospitalier et le Solitaire contempler (synonymes) verbe transitif (latin contemplari) Regarder longuement quelque chose, quelqu'un avec beaucoup d'attention, en s'absorbant dans...
Synonymes :
Regarder quelque chose avec admiration
Synonymes :

contempler
v. tr. Regarder attentivement, avec admiration. Contempler les astres.
Fig. "Du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent" (attribué à Bonaparte).
|| v. Pron. Se contempler dans un miroir.

⇒CONTEMPLER, verbe trans.
Considérer avec une assiduité qui engage les sens (visuel, auditif) ou l'intelligence un objet qui est ou peut être digne d'admiration.
A.— [Par le sens de la vue; l'action porte sur une pers. physique, un objet matériel, une réalité physique] Contempler le ciel. (Quasi-) synon. admirer, examiner, observer :
1. C'est encore chez vous,
Hommes francs et généreux, que j'ai contemplé,
Pour la première fois la nature, notre mère
Commune, dans toute sa majesté.
DUSAULX, Voyage à Barège, t. 1, 1796, p. V.
2. Il perdit la tête : sans comprendre ce qui arrivait, ni ce qu'il faisait, il tomba sur les genoux, et contempla avec ravissement l'apparition adorable qui se penchait sur lui.
GOBINEAU, Nouvelles asiatiques, Les Amants de Kandahar, 1876, p. 249.
3. Elle restait là, immobile, arrachant de ses souvenirs tant d'agonies contemplées avec résignation, toute tendue de passivité dans le vain accueil qu'elle offrait sauvagement au néant.
MALRAUX, La Condition humaine, 1933, p. 413.
Rem. On relève ds la docum. les part. prés. et passé substantivés au masc. contemplant « celui qui contemple » et contemplé « ce qui est contemplé ». Les œuvres [en peinture] qui se laissent contempler, sans commentaires extérieurs, et qui, par un échange sans fin, enrichissent à la fois le contemplé et le contemplant, de telles œuvres sont rares, et communément tenues pour plus précieuses pue toutes les autres choses (ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 262).
Emploi pronom.
Réfl. Se contempler dans un miroir.
Réciproque. Tous deux [Mme Juzeur et l'architecte] se contemplèrent d'un air accablé (ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 294).
Au sens passif. Le ciel étoilé se contemple avec admiration (Lar. 20e).
B.— [Par la pensée, par l'esprit; l'action porte sur des sujets intellectuels, moraux ou religieux]
1. [Sujets intellectuels ou moraux] :
4. ... je contemplai avec émerveillement l'exemple que me donnait Garric. Enfin je rencontrais un homme qui au lieu de subir un destin avait choisi sa vie.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 181.
Emploi abs. (Quasi-)synon. méditer. Un homme qui passe sa vie à contempler (Ac. 1835, 1878).
Emploi pronom. réfl. Fixer son attention sur soi-même. L'intelligence comme la beauté se plaît à se contempler (J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 2, 1821, p. 127).
PHILOS. (sens dérivé de Platon). Se livrer à la considération théorétique des principes intelligibles au terme d'une analyse discursive :
5. Il [Platon] entend que cette république étant l'idée divine, ou étant conforme à l'idée divine (puisque, suivant lui, elle est fondée sur la nature humaine contemplée dans son essence métaphysique, c'est-à-dire sur l'archétype que Dieu a eu en vue en créant l'homme), existe par conséquent en Dieu, dans la céleste lumière.
P. LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 869.
6. Imagine-t-on quelqu'un qui dirait à un voyageur : « Ne regardez donc pas le fuyant paysage, contemplez plutôt la paroi du wagon, qui elle, du moins, ne change pas. » Eh parbleu! lui répondrais-je, j'aurai tout le temps de contempler l'immuable, puisque vous m'affirmez que mon âme est immortelle.
GIDE, Voyage au Congo, 1927, p. 699.
2. [Sujets religieux] S'adonner avec ferveur à la considération des mystères divins. Contempler l'Incarnation (par allusion à la Vulgate) :
7. Mais enfin, par déficience, par carence nous ne pouvons peut-être pas demander aux païens, (aux juifs), de considérer, de contempler l'Incarnation.
PÉGUY, Victor-Marie, Comte Hugo, 1910, p. 733.
Prononc. et Orth. :[], (je) contemple []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin XIIIe s. « regarder en s'absorbant dans la vue de l'objet » (J. DE MEUN, Testament ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 97 : Sans cesser le [leur Créateur] contemplent [les anges] et loent et esgardent); ca 1450 p. ext. « considérer par la pensée » (Mystère du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 34089 : Quant je contemple Mon cas et ma meschante vie). Empr. au lat. class. contemplari « regarder attentivement; considérer par la pensée ». Fréq. abs. littér. Contempler : 3 789. Contemplant : 408. Contemplé : 339. Fréq. rel. littér. : Contempler : XIXe s. : a) 5 805, b) 5 874; XXe s. : a) 5 301, b) 4 824. Contemplant : XIXe s. : a) 777, b) 793; XXe s. : a) 537, b) 323. Contemplé : XIXe s. : a) 523, b) 611; XXe s. : a) 332, b) 467.

contempler [kɔ̃tɑ̃ple] v. tr.
ÉTYM. 1265; lat. contemplari « regarder attentivement; considérer par la pensée », de con- (cum), et templum au sens de « espace, champ d'observation ».
1 Considérer attentivement; s'absorber dans l'observation de. Considérer, regarder. || Contempler un monument, un spectacle. || Il passe des heures à contempler le ciel, le paysage. || Contempler qqch., qqn avec admiration ( Admirer), amour, ravissement. || Contempler qqch. avec crainte, horreur. || « Du haut de ces pyramides (cit. 2), quarante siècles vous contemplent » (Bonaparte).
1 Que l'homme contemple donc la nature entière dans sa haute et pleine majesté; qu'il éloigne sa vue des objets bas qui l'environnent. Qu'il regarde cette éclatante lumière, mise comme une lampe éternelle pour éclairer l'univers (…)
Qui se considérera de la sorte s'effraiera de soi-même et, se considérant soutenu dans la masse que la nature lui a donnée, entre ces deux abîmes de l'infini et du néant, il tremblera dans la vue de ces merveilles; et je crois que sa curiosité se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence qu'à les rechercher avec présomption.
Pascal, Pensées, II, 72.
2 Le peuple qui vous voit, la cour qui vous contemple (…)
Corneille, Nicomède, II, 2.
3 Chacun veut contempler son auguste visage.
Voltaire, Mérope, V, 8.
4 Il est allé aux bains froids (un homme de notre temps), il a contemplé ce marécage grotesque dans lequel barbotent toutes les difformités humaines (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. I, II, VI, p. 200.
5 (…) je la contemplais avec cette horreur qui me saisit quand je perçois, chez une créature humaine, la présence de la bête.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, I, I, VII.
2 (V. 1450). Littér. Considérer par la pensée. || Contempler une idée, une théorie. || « Je contemplai avec émerveillement l'exemple qu'(il) me donnait » (Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, p. 181).
Relig. S'absorber dans la contemplation de.
Absolt. Vx ou littér. || Passer sa vie à contempler. Méditer, réfléchir.
6 Dieu veut-il qu'à toute heure on prie, on le contemple ?
Racine, Athalie, II, 7.
7 (…) elle (la paix devant la mort) contemple la douceur du salut, au sein de la volonté divine (…)
André Suarès, Trois hommes, II, « Pascal », p. 31.
——————
se contempler v. pron.
S'absorber dans la contemplation de soi-même. || Se contempler dans un miroir. || Narcisse se contemplait dans l'eau d'une fontaine. Mirer (se).
S'admirer, s'absorber dans une contemplation mutuelle. || Amoureux qui ne cessent de se contempler.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contempler — CONTEMPLER. v. a. Considérer attentivement, soit avec les yeux du corps, soit avec ceux de l esprit. Il y a long temps que je contemple cet homme sans le pouvoir reconnoître. Contempler un bâtiment, un tableau, etc. Contempler le Ciel. Contempler …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contempler — CONTEMPLER. v. act. Considerer attentivement, soit avec les yeux du corps, soit avec la pensée. Je l ay contemplé long temps sans le reconnoistre. contempler un bastiment, un tableau &c. il contemple la grandeur & les perfections de Dieu, les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contempler — Contempler, Contemplari. Contempler en son esprit, Aliquid animo videre, Contemplari animo, Omni acie ingenij contemplari …   Thresor de la langue françoyse

  • contempler — (kon tan plé) v. a. 1°   Considérer attentivement, avec amour ou admiration. •   Le peuple qui vous voit, la cour qui vous contemple, Vous désobéiraient sur votre propre exemple, CORN. Nicom. II, 2. •   Il tremblera dans la vue de ces merveilles …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONTEMPLER — v. a. Considérer attentivement, soit avec les yeux, soit par la pensée. Il y a longtemps que je contemple cet homme sans pouvoir le reconnaître. Contempler un édifice, un tableau, etc. Contempler une belle femme. L univers vous contemple.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONTEMPLER — v. tr. Considérer avec toute la force de son attention, soit avec les yeux, soit par la pensée. Contempler un édifice, un tableau, etc. Contempler une belle femme. Contempler les astres. Contempler les merveilles de la nature …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contempler — vt. KONTINPLy (Aix, Arvillard.228, Villards Thônes | Albanais.001) ; mirâ (228). E. : Regarder …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • arvestiñ ouzh — contempler …   Dictionnaire Breton-Français

  • CONTEMPLATION — CONTEMPLATI Pour la plupart des philosophes grecs, et essentiellement pour le courant de pensée qui relie le pythagorisme, Platon et le néoplatonisme, la contemplation (théôria , de Théa: déesse, et oraô : voir) désigne une attitude de… …   Encyclopédie Universelle

  • regarder — [ r(ə)garde ] v. tr. <conjug. : 1> • rewardant VIIIe; reguarder 1080; de re et garder « veiller, prendre garde à » I ♦ V. tr. dir. 1 ♦ Faire en sorte de voir, s appliquer à voir (qqn, qqch.). « Je ne l ai pas regardée [la reine]. Alors, c… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.